Cheveux

Les cheveux.

Les cheveux et les poils sont des tiges de kératine produites par un repli de l'épiderme: le follicule pileux.

Le cheveu est constitué de deux parties:

  • Le bulbe pilaire.
  • La tige pilaire.

Les cheveux subissent une évolution cyclique, cycle pilaire qui n'est pas synchrone pour tous les cheveux.

  • Certains sont en phase de pousse: phase anagène. Cette phase de croissance dure 2 à 6 ans, pendant cette période, le cheveu s'allonge de un millimètre en 3 jours.
  • D'autres sont en régression: phase catagène, les cheveux ne poussent plus, cette période dure 3 semaines.
  • Enfin certains meurent: phase télogène, ils sont progressivement éliminés par un nouveau cheveu.

Nous perdons de 50 à 100 cheveux par jour sans nous en rendre compte.

au cours d'une vie, chaque follicule pileux subit une vingtaine de cycles, c'est à dire plus qu'il n'en faut pour garantir une chevelure satisfaisante pour toute la vie.

Un examen simple, le trichogramme, permet d'évaluer le pourcentage de cheveux de chaque phase et de pronostiquer la gravité de la chute.




Chute des cheveux

La chute des cheveux.

Plusieurs causes sont à l'origine de la chute des cheveux.

  • Chutes saisonnières.

Le printemps et l'automne sont les deux saisons qui favorisent une chute de cheveux.

En été, le soleil et l'air marin peuvent rendre le cheveu cassant et désséché.

En hiver, les cheveux ne "respirent" pas entièrement vu le port de châles et de foulards.

  • Chutes cycliques.

Environ 3 mois après un accouchement, une importante chute de cheveux peut survenir ainsi que pendant toute la période d'allaitement.

A la puberté, un brusque changement hormonal agit à tous les niveaux, l'aspect de la cheveulure peut s'en trouver modifié.

A la ménopause, le cheveu peut devenir plus fin et fragilisé. Alopécies réactionnelles, brutales et importantes, elles apparaissent environs 3 mois après un évenement: fausse couche, anesthésie, stress grave, maladie prolongée, prise de certains médicaments, amaigrissement, etc...

L'alopécie due à la chimiothérapie donne la forme d'alopécie la plus importante.

  • Chute génétiquement programmée.

Alopécie androgéno-génétique, cette chute est le résultat d'une prédisposition familiale et de facteurs hormonaux.

L'homme et la femme peuvent être touchés.

Chez l'homme cela aboutit à une calvitie plus ou moins rapide du sommet du crâne et des golfes temporaux.

Chez la femme, une raréfaction des cheveux au niveau de la frange et de la raie médiane doivent faire consulter.

En revanche, les cheveux de la nuque ne sont pas concernés par cette chute. Ce qui laisse supposer qu'ils n'ont pas la même sensibilité aux hormones mâles.

Cette chute peut débuter insidieusement.

Dans l'alopécie androgéno-génétique, la phase de pousse du cheveu est raccourcie et le follicule pileux produit des cheveux de plus en plus fins. Une enzyme, la 5 alpha réductase, sous dépendence hormonale est augmentée dans les racines des follicules pileux concernés par la chute.

Les traitements proposés sont nombreux mais pour l'heure uniquement suspensifs.

Les traitements nécessitent plusieurs mois d'application avant d'obtenir un bon résultat. Seule l'autotransplantation est réellement valable.

  • Que faire en cas de chute de cheveux?

Utilisez des shampoings doux de bonne qualité.

Evitez les agressions telles que permanentes, colorations, les tirées, etc...

Ne paniquez surtout pas, il faut peut être changer votre mode de vie, repos, alimentation saine et riche en acides aminés soufrés. Cetains minéraux sont aussi fortement conseillés.

Consultez un dermatologue qui saure diagnostiquer rapidement les causes et vous proposer un traitement.

  • Les plantes contre la chute des cheveux.

L'ortie (harriga), la bardane (hebni bezzez), la capucine, la sauge (salmiya), le romarin (azir), les feuilles de noyer et de bouleau (safsaf labiyed)*

*(Nom des plantes en Arabe)

Chute cheveux gras

La chute des cheveux gras.


Recette 1: Romarin et vinaigre de cidre.
  • Mettez 2 ou 3 poignées de feuilles de romarin fraîche dans un bocal, couvrir de vinaigre de cidre. Laissez reposer 10 jours, puis filtrez. Ajoutez la moitié d'une tasse de cette préparation dans la dernière eau de rinçage des cheveux.

Recette 2: Lotion à la capucine.

  • (Fleurs de votre jardin non traitées). A 100 gr de feuilles fraîches de capucine, ajoutez 100 gr de feuilles fraîches de buis (bakkès), 100 gr de feuilles fraîches d'ortie et 100 gr de feuilles fraîches de cresson (guernounnech). Hachez les feuilles, réservez le le jus et laissez macérer dans 50 cl d'alcool à 90° une dizaine de jours avec 4 clous de girofle broyés, un bâton de canelle coupé en petits morceaux. Filtrez, puis ajoutez la même quantité d'eau minérale. Massez vous quotidiennement le cuir chevelu avec cette lotion.